Un an et demi

Aujourd’hui ma fille tu as un an et demi.

18 mois déjà que tu as inspiré ta première bouffée d’air. Et que de chemin parcouru depuis ce jour. Tu vois le monde du haut de tes 84 cm depuis quelques semaines et on sent que ca te change la vie. Tu comprends de mieux en mieux ce que l’on dit mais tu n’as pas encore le déclic pour réussi a t’exprimer comme tu le souhaiterais. Tu sais dire maman (pour papa, son chien, bisous…), encore, dessert, tiens, biberon dans ta façon à toi et sinon tu chouines pour se faire comprendre ce qui a le don de m’exaspérer malheureusement 😦 . Tu adores les animaux surtout les chiens bien sur. Tu sais imiter certains animaux et tu nous fais mourir de rire quand tu inventes le cri de ceux que tu ne connais pas dans une espèce de miaulement et de mouvement de tête indescriptible. Depuis peu tu protèges ton chien et lui aussi te protège vous voilà donc a partir chacun dans la direction de « l’adversaire » prêt a défendre son ami pour la vie, ô oui ça tu l’aimes ce chien.

Niveau motricité, tu nous impressionnes : des croquettes du chien que tu verses chaque soir dans sa gamelle a ta façon de tenir fourchette et cuillère pour manger « comme une grande » on voit tes gestes se perfectionner si rapidement c’est fou ! Tu sais aussi ouvrir le frigidaire, fouiller dans les tiroirs (grrr), monter sur l’escabeau pour te laver les mains, et monter sur ta chaise haute pour manger, jouer avec les jeux à encastrements (sauf que tu as si peu de patience que le jeu valdingue trois fois sur quatre). Tu adores donner le fond de tes yaourt a ton chien avant d’aller les mettre toi même dans la poubelle.

Mais ce que tu préfères avant tout c’est de sortir dans la foret en face de chez nous. Tu y rampais l’année dernière et maintenant c’est assurée sur tes deux jambes que tu t’y rends. Mais vraiment tu es dans son élément dans cette foret tu connais les chemins par cœur : pour aller sur le terrain ou joue ton chien ou pour aller dans le parc faire du toboggan. Tu sais faire le toboggan pour petit toute seule et demande à monter sur celui de grand régulièrement (ca fait les muscles de maman -_- ). Tu commences à interagir avec les autres enfants qui vont la bas, souvent en hurlant car on emprunte tes jouets mais aussi parfois en regardant les plus grand faire des châteaux de sable et en essayant de les imiter ou de les aider 🙂

IMG_5379

L’autre élément dans lequel tu évolues avec plaisir c’est l’eau. Ca va faire un an qu’on va aux bébés nageurs toutes les semaines et littéralement tu es comme un poisson dans l’eau. Quel bonheur de voir tes petites jambes battre en rythme et te faire avancer. J’ai si hâte de te voir nager comme une grande…

Ce que j’aime aussi ce sont nos matins, ils commencent quand je vais te chercher dans ta chambre. Ton sourire de me revoir illumine la pièce et ensuite je te pose, je cours dans le salon pour que tu viennes me faire ce que j’appelle le câlin de cinéma ou tu cours dans mes bras… cette petite tête qui s’appuie dans mon cou est vraiment une sensation magique… ensuite tu demandes la musique et tu te trémousses au son des hits actuels en riant. Et si jamais tu entends « TA » chanson, Libérée délivrée de la reine des Neiges la ce sont des feux d’artifices dans tes yeux surtout si on met le clip ^^

Sinon, ici comme ailleurs, la vie n’est pas toute rose. Tu as un très fort caractère et es extrêmement têtue nous passons donc une bonne partie de la journée à nous opposer, parfois (souvent 😦 ) même je m’emporte pour t’ empêcher de retourner l’appartement, vider le sac de croquettes et autre joyeusetés et toi en retour tu t’empresses de t’allonger par terre et de te taper la tête contre le sol ou de te confondre en hurlement.

Et il y a toujours ce terrible problème de coucher, d’angoisse de séparation qui ne fait que s’accroitre et me plonge un peu plus chaque jour dans un état que je ne pensais pas connaître…IMG_6122_1

On essaye de trouver des spécialistes pour nous venir en aide, c’est dur de se dire qu’on est pas capable de résoudre nos problèmes seuls et même d’admettre qu’on a des problèmes tant la maternité semble devoir être un long fleuve tranquille, un magnifique état de grâce dans laquelle chaque femme doit être épanouie…

Mais sache ma fille que je t’aime même si parfois je craque, que je suis fière de toi même si je te freine parfois (pour ton bien car il y a des choses dangereuses dans la maison) et que je serais toujours la pour toi même si tu sembles penser que je souhaite disparaître à jamais et t’abandonner juste quand je ferme la porte de ta chambre.

Joyeux mi anniversaire ma petite fille .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s