1 an

 

Il y a quelques jours tu as eu un an mon petit bonhomme. Que de chemin parcouru durant cette première année. Tu nous as offert l’excitation du départ dans la nuit à la maternité. Tu m’as appris que les coliques du nourrisson ne sont pas une fatalité et que ma volonté peut me permettre de soulever des montagnes et me remettre en question. Tu m’as appris mes limites et la fatigue. Tu m’as appris ce que veulent dire les mamans qui disent être amoureuse de leur enfant. Je ne comprenais pas avant de croire ton regard si intense qu’il me fait fondre… littéralement.

Aujourd’hui tu es un petit garçon extrêmement charmeur, vraiment c’est la chose la plus flagrante chez toi ton sourire, ton envie de nouer des relations avec chaque être humain que tu croises, que ce soit un membre de ta famille, un ami ou même un inconnu sur le quai du métro ou dans une salle d’attente. Tu ne laisses personne indifférent. Tu es de plus en plus déterminé, ton charme n’a d ‘égal que ton extrême détermination et gare a celui qui t’enlève des mains ou du regard l’objet de ta convoitise. Ta détermination te permet d’ailleurs de développer rapidement tes aptitudes, manger seul, enfiler des objet sur une tige, lancer un ballon, ouvrir et fermer la fenêtre tous ces gestes que tu répète inlassablement sont d’une extrême précision. Il faut dire que tu as un sacré modèle avec ta sœur qui te donne envie de te surpasser pour pouvoir interagir avec elle. Elle n’est pas tendre avec toi et en même temps si elle ne te voit elle s’inquiète et elle n’aime que peu voir ses copains de l’école venir de faire des bisous. Tu dors de mieux en mieux et ca vraiment ca me fait du bien merci ! Tu essayes de parler et nous on met beaucoup de temps à percuter car on n’a pas l’habitude de voir un si petit être dire des mots autres que papa maman, désolée !

A bien des égards, tu es toujours un tout petit qui a besoin de s’endormir lové dans mes bras pour la sieste et je suis fan de ce moment ou je sens ta tête et tout ton corps s’alourdir contre moi. Tu te mets debout depuis des mois mais tu n’oses pas te lâcher, pourtant je te vois parfois le faire quand tu crois être a l’abri des regards, mais devant nous tu ne veux pas et même tu sembles très peiné de voir qu’on désire plus que tout te lâcher. Alors tu restes notre petit koala qui veut être dans les bras et on attend patiemment en attendant que tu te lances dans l’aventure à pied.

Bref tu es plein de vie, en pleine évolution et je sais déjà que ta 2eme année sera pleine d’aventures !

img_8993img_0676-copieimg_6326img_9563

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Sigrid dit :

    ❤ quelle belle déclaration d'amour

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s